Kuhn - Matériels agricoles KUHN : Travail du sol - Semis - Fenaison - Fertilisation - Broyage - Labour
Search
  
 Gamme 
  
  
 Groupe KUHN 
  
  
 Services Clients 
  
  
 Recherche partenaires 
  
  
 Magazine 
  
  
 Carrières 
  
  
 Fournisseurs 
  
 Actualités
 Evènements - Salons
 La presse en parle
 Dossier de presse
 Le conseil de l'agronome
 Magazine CHEPTEL : Abonnez-vous

Rénovation des prairies en semis direct…avec le semoir ESPRO

Le mercredi 21 septembre 2016, la chambre d’agriculture de la Corrèze a organisé une journée sur le thème de la rénovation des prairies en semis direct. Elle a débuté par une Intervention de Thierry Savaroche (Ets Jaladi) et Benoît Lac (Chambre d’agriculture 19) présentant les généralités, les précautions à prendre et les espèces fourragères adaptées à la rénovation de prairies en semis direct.

Rappel des précautions à prendre :

    - Anticiper suffisamment la destruction du couvert végétal en place avant la rénovation afin de limiter les problèmes de concurrence, et les effets hallélopathiques de l’agrostis stolonifère (graminée diffusant des substances anti-germinatives qui empêchent les plantes situées autour d’elles de se développer).
    - Opter pour des espèces à germination rapide (RGI, RGH, RGA, Trèfles…) et des variétés agressives et dominantes.
    - Privilégier un apport d’engrais starter localisé au semis.
    - Rester vigilant sur les attaques de limaces qui consomment les graines et plantules.
    - Eviter les semis trop profonds (1 cm maximum).
    - Semer en terre suffisamment chaude pour optimiser la vitesse de levée.
    - Analyser les raisons pour lesquelles la prairie est dégradée : absence ou insuffisance de pâturage tournant, surpâturage, acidité des sols, sècheresse, déficit ou déséquilibre de fertilisation,…

Les différentes marques ont ensuite présenté leur matériel. Sur les 4 semoirs, 3 étaient pour semis direct. Seul l’ESPRO de KUHN est un semoir polyvalent pour semis simplifiés.
Dans cet exercice, le travail des disques n’est pas souhaité. La polyvalence du semoir ESPRO et sa conception modulaire permet d’utiliser uniquement la barre de semis, par une simple sélection depuis le terminal ou le joystick, afin de relever les disques de travail.

Suite à la présentation des semoirs, les essais ont eu lieu. Chaque semoir devait semer sur une parcelle présentant 3 modalités de semis :
- une bande témoin ayant été simplement pâturée.
    - une bande traitée au préalable au glyphosate, 10 jours avec les semis pour détruire le couvert.
    - une bande broyée à ras pour ralentir le couvert en place.

Lors de l’essai, nous avons pu observer la qualité de semis des différents semoirs présents. Malgré le fait que l’ESPRO ne soit pas un semoir de semis direct, il a permis une très bonne mise en terre des semences. En effet, l’ESPRO est très bien adapté aux semis de régénération de prairies. La barre de semis CROSSFLEX et ses doubles disques décalés de 41 mm offrent une très bonne qualité de pénétration, malgré une pression plus faible par rapport aux semoirs 100% directs. De plus, le décalage des disques et son écartement réduit limitent le foisonnement de terre. La roulette de rappui favorise le contact sol/grain et la fermeture du sillon. Autre point important pour la régénération des prairies : la pression et la profondeur de semis sont des réglages indépendants. Il a donc été possible de mettre de la pression pour la pénétration des éléments semeurs tout en conservant une faible profondeur de semis (1 cm).

Après avoir fait des essais avec différents semoirs, la chambre d’Agriculture a également procédé à des essais avec différents mélanges de semences :
    - Mélange 1: 5kg/ha chicorée + 5 kg/ha trèfle hybride
    - Mélange 2: 5 kg/ha plantain + 5 kg/ha trèfle hybride
    - Mélange 3 : Fléole/fétuque/ray-grass et mélanges trèfles blancs

Le semoir ESPRO de KUHN a été choisi pour réaliser le semis de ces différents mélanges.

L’essai ayant été réalisé en septembre, il a été fortement pénalisé par la sècheresse qui s’est étendue jusqu’en octobre. Pour ce qui est des levées, il est à ce jour impossible d’en tirer des conclusions, hormis que les levées ont été meilleures sur la modalité où la prairie a été détruite avec le glyphosate.
Autre constat : le plantain et la chicorée ont mieux réussi à s’implanter que les autres semences.

  SITE KUHN    SITES THÉMATIQUES    RÉSEAUX SOCIAUX  
kuhn-espacesverts.fr
kuhn-paysagepro.fr
contifonte.fr
Exigez le meilleur des fourrages

RSS

YouTube

FaceBook

Twitter
KUHN S.A - BP 50060 - F-67706 Saverne CEDEX