Actus & Événements
Savoir-faire

Préparer les prairies pour la nouvelle saison

Chaque éleveur souhaite obtenir une balle offrant le meilleur rendement possible et la plus grande valeur nutritive avec la première coupe d'herbe. Une bonne préparation, dans les mois précédant la première coupe, assure un démarrage optimal de la fenaison.

Preparing grassland for the new season

La première opération du printemps est de lisser les taupinières. Il est également conseillé de légèrement rouler l'herbe qui commence tout juste à pousser. L'accent est mis ici sur « légèrement », car à cette époque de l'année, la tige est encore très fragile. Si le sol est trop compacté, il se réchauffera moins vite et la croissance de l'herbe ne sera pas aussi rapide. Il est donc fortement conseillé de réduire la compaction du sol dans les prairies au printemps. Il faut laisser le rouleau trop lourd au hangar, tout comme la herse dont les dents sont réglées de manière agressive. Un travail léger avec la herse étrille ou la herse à chaînes est alors suffisant.

Sursemer à l'automne ou au printemps ?

Le sursemis de printemps n'est nécessaire que si la prairie a trop souffert pendant l'hiver ou a été endommagée par les animaux sauvages. Dans ce cas, il y aura des trous ou des espaces dénudés au printemps. Il est alors conseillé de semer le plus tôt possible, dès que la portance du sol le permet[1]. S'il n'y a pas de trous, ni d’espaces dénudés, ne semez pas. La concurrence pour les herbes en germination serait trop importante. Il est conseillé de surveiller les prairies à l'automne, car la température du sol est plus élevée à cette période qu'au printemps. Vous devez cependant attendre que le sol ait une bonne teneur en humidité.   

Pas de herse à chaînes ? Utilisez alors la herse étrille.

Si l'on ne dispose pas de herse à chaînes, la bonne alternative est une herse étrille dont les dents sont placées de façon la plus oblique possible, c'est-à-dire sans agressivité. Cela permet de travailler avec le plus grand soin possible. Le but d'une opération avec la herse étrille est un nivellement passif, sans emporter de terre[2].

Entretien des prairies avec un aérateur de surface

S'il y a des problèmes structurels dans les prairies, l'aération est une bonne option. Les problèmes structurels peuvent être définis comme un compactage causé par des machines lourdes ou un pâturage intensif. Le renouvellement des prairies est également une possibilité, mais c'est une opération plus coûteuse. Afin de rétablir l'enracinement de l'herbe et de garantir la bonne utilisation des minéraux, il est conseillé d'aérer le terrain au printemps. Pendant cette période, les racines de l'herbe peuvent pousser directement dans l'espace créé[3].

L'aération des prairies fait de plus en plus partie des bonnes pratiques. En effet, il est intéressant en raison de l'investissement limité pour l'exploitant et, de plus, il peut être réalisé dès que cela est nécessaire.

Fertiliser dès que possible

L'épandage précoce du lisier donne un rendement en matière sèche plus élevé qu'un épandage tardif, même si la quantité de lisier était plus importante à un moment ultérieur[4].  Il est donc conseillé de commencer la fertilisation organique dès que la portance du sol est suffisante. Utilisez environ 10 à 20 m³ de lisier de bovins par hectare. En ce qui concerne la fertilisation minérale, l'utilisation et le rendement les plus élevés de la première coupe sont obtenus avec un engrais à base de nitrate[5].

Cela doit être réparti en tenant compte d’une somme de température d'environ 300. (La somme T° est la somme des températures journalières au-dessus de zéro, à partir du 1er janvier). Le rendement et l'utilisation les plus élevés du lisier sont obtenus si celui-ci est appliqué le plus rapidement possible, à condition que le sol le permette.

 

[1] Manuel de l’élevage laitier, Wageningen University & Research, 2019-2020

[2] Magazine professionnel Elite, Entretien des pâturages : prudent au printemps, agressif en automne, 19-2-2019

[3] Magazine Élevage du bétail, Aérer alternativement, février 2009

[4] Améliorer le calendrier de la fertilisation printanière, Université et recherche de Wageningen, février 2019

[5] Magazine d’élevage du bétail, La somme T  reste le meilleur outil pour déterminer l'heure de début de la fertilisation, février 2019

 

Autres Actus

Charrue portée MASTER L 6 corps KUHN
24 janv. 2023 Produits & Services

La gamme de charrues portées MASTER L

La gamme de charrues portées réversibles MASTER L, avec son design soigné et robuste, est idéalement adaptée aux tracteurs de 200 à 300 ch. ...

Une vache Prim'Holstein devant une mélangeuse trainée KUHN
4 janv. 2023 Produits & Services

Offre avant saison : gamme élevage

C’est le bon moment de concrétiser votre projet de renouvellement de votre machine d’alimentation et/ ou de paillage de votre troupeau. Prof...

Toutes nos actus