Actus & Événements
Produits & Services, Savoir-faire

Répondre au besoin de fourrage de qualité

John Trefor Owen (24 ans), originaire du Pays de Galles, est un entrepreneur qui illustre une approche moderne visant à aider les éleveurs à améliorer leur efficacité et à produire du fourrage de qualité pour une alimentation efficiente. Bien que débutant, grâce à sa détermination à offrir à ses clients un service de qualité, son entreprise se développe rapidement.

Photo de John Trefor Owen - Témoignage sur le besoin de fourrage de qualité

Répondre à la demande croissante de fourrage de qualité est un facteur clé dans le développement de l’entreprise du jeune entrepreneur, John Trefor Owen. Opérant presque exclusivement sur Anglesey, une île au nord-ouest du Pays de Galles, il a constaté une augmentation des besoins en balles d’enrubanné, et a investi dans des matériels spécialisés pour répondre aux besoins de ses clients.  

L’enrubannage, une technique qui change la donne

L'été dernier, marqué par l'arrivée de son premier combiné presse-enrubanneuse KUHN FBP. Or, la demande pour ses services est si forte, qu’il a commandé une deuxième machine pour la saison. Après avoir essayé plusieurs marques, et travaillé avec des presses et des enrubanneuses en solo, John a été attiré par la FBP pour plusieurs raisons. Mais, l'avantage principal est sa capacité à lier et à enrubanner les balles en utilisant un seul type de film.

« Avoir la possibilité de lier les balles avec le film, comme alternative au filet, change la donne pour nos clients. Une fois qu'ils ont fait l'expérience de l’enrubannage avec cette machine, ils sont réticents à revenir à tout autre type de système. »

John Trefor Owen : avoir la possibilité de lier les balles avec le film, comme alternative au filet, change la donne pour nos clients.

La technologie d’enrubannage sur la FBP est reconnue et a été récompensée par plusieurs prix.

Le véritable avantage est un fourrage de meilleure qualité, car les balles sont plus hermétiques grâce aux couches de film utilisées pour le liage, renforcées par des couches supplémentaires provenant de l'enrubannage. Comme le même film est utilisé pour le liage et l’enrubannage, l'ensemble du processus est plus rentable et il y a l'avantage supplémentaire de n'avoir qu'un seul type de film à recycler.

Fourrage de haute qualité et flexibilité

Avec deux ensembles de presses-enrubanneuses FBP fonctionnant simultanément, John est maintenant en mesure d'offrir un service très rapide et efficace, et travaille avec certaines des plus grands élevages laitiers de la région. 

« Les balles redeviennent populaires, car elles sont désormais considérées comme une source de fourrage de haute qualité et offrent des niveaux de flexibilité que vous n'avez pas avec un silo d'ensilage. » 

« Avec de bons volumes d'herbe, nous pouvons presser et enrubanner 45 à 50 balles par heure avec une seule presse. Donc avec les deux machines, nous n'avons aucun problème à traiter 50 hectares à la fois. En plus des qualités d’enrubannage, la FBP est également exceptionnelle en termes de conception de ramassage et de capacité. Des caractéristiques, comme le dispositif de débrayage du rotor, sont vraiment importantes pour maintenir la machine en marche dans diverses conditions. » ajoute John.

Photo de la presse-enrubanneuse FBP au travail vue arrière

Bien que l’enrubannage soit une grande partie du travail de John, il suit également des chantiers de pressage de foin et de paille à Anglesey.
La capacité des combinaisons presses-enrubanneuses à passer du liage par film au liage par filet est donc essentielle.

« Nous pouvons très facilement passer d'un mode à l'autre, en fonction de ce que veut le client, » dit-il. « En tant qu'entrepreneur, vous devez vous adapter, et il est vital d'avoir des machines à la fois polyvalentes et fiables. »

L’enrubannage, c'est l'avenir

Avec un ami qui conduit l’andaineur de grande capacité, et John et son oncle, qui s'occupent des presses-enrubanneuses, J.T. Owen offre désormais un service formidable en matière de pressage. En 2019, avec une presse-enrubanneuse en fonctionnement pendant une partie de la saison, John a produit environ 13 000 balles.
En 2020, il a produit environ 20 000 balles malgré un temps sec qui avait retardé les récoltes.

John prédit un bon avenir pour les balles enrubannées, car de plus en plus d'exploitants agricoles cherchent à renforcer la résilience de leurs systèmes en s'appuyant davantage sur un fourrage de qualité. Que ce soit pour compléter les pâturages d'été ou comme base durant l’hiver, un fourrage enrubanné de qualité a sa place dans l'exploitation laitière moderne et progressiste, et J.T. Owen entrepreneur se prépare à fournir les meilleurs services possibles.

 

Autres Actus

Toutes nos actus